Passez à la semaine de 5 jours

Dans un contexte business, il est généralement plus précis de raisonner en termes de jours ouvrés que de jours calendaires.

  • Estimer une facturation à partir du nombre de jours travaillés
  • Trouver le nombre de jours restants avant une échéance...

Plutôt que de sortir le calendrier et la calculatrice, utilisons Excel !


 

En quoi Excel peut nous aider ?

Si vous avez lu notre article de présentation des dates, vous savez qu’Excel est capable d’identifier le jour de la semaine qui se cache derrière chacune d'elles.
Et Excel apprécie lui aussi les week-ends, les samedis et dimanches y sont considérés comme chômés.

Pour les jours fériés, c'est totalement libre, il nous suffit de fournir une liste. Et nous savons comment recréer les dates de nos jours fériés grâce à l'article derrière ce lien.

Ensuite pour les calculs, deux fonctions sont à notre disposition pour répondre à deux besoins précis

 

Calculer un nombre de jours ouvrés entre deux dates

C’est la fonction NB.JOURS.OUVRES qui s’en charge. Nous entrons une date de début, une date de fin et éventuellement la liste des jours fériés.

Les jours fériés sont facultatifs, nous y reviendrons. Je vous propose un premier exemple sans jour férié.

Fonction NB.JOURS.OUVRES decompte avec premier jour

Excel compte 6 jours ouvrés entre les 19 et 26 septembre.
Rassurez-vous, Excel a bien identifié le week-end de 2 jours au milieu. Si Excel compte 6 jours c’est parce qu’il prend en compte le jour de début et le jour de fin dans son calcul, donc 5 jours du 19 au 23 plus le 26.

Ne manquent plus que les jours fériés. Ci-dessous un exemple avec la semaine du 15 août, date qui figure dans la liste des jours fériés donnés en dernier argument à la fonction.

Fonction NB.JOURS.OUVRES jours feries

Excel nous renvoie 4 jours ouvrés, du 16 au 19 inclus.

 

Trouver une date à partir d’un délai en jours ouvrés

Cette fonction est l’inverse de la précédente. Cette fois, on renseigne une date de début, un nombre de jours n et éventuellement des jours fériés. Excel nous donne alors une date finale située n jours ouvrés après le début.
Simple non ? Oui mais attention au piège...

Reprenons l’exemple précédent. En reprenant la même logique, si on part du 19 septembre, qu’on compte 5 jours ouvrés on obtient le 23 septembre... Et bien non ! On obtient le 26 septembre.

Fonction SERIE.JOUR.OUVRE decompte hors premier jour

Dans cette fonction, Excel ne compte plus le jour de début dans son calcul. Un peu déroutant tout ça...
Bon heureusement, c’est le seul point qui diffère. La gestion des week-ends et des jours fériés reste la même.

 

Terminons avec un mot sur les jours fériés : ils sont donc entièrement personnalisables. On peut ajouter des jours fériés étrangers, des jours considérés comme chômés (vendredi de l'Ascension par exemple), les samedis et dimanches n'ont pas d'impact nons plus.

Ne reste plus qu'à bien faire attention aux décomptes de jours ouvrés. Adaptez éventuellement vos calculs en retirant un jour si la date de départ ne doit pas être comptabilisée avec NB.JOURS.OUVRES.

 

Bon courage à tous ! Nous ne sommes que lundi et même Excel ne nous laisse pas imaginer des week-ends de 3 jours. La semaine va être longue...

 

Abonnez-vous à la newsletter

Illustration couverture ebook 100 trucs et astuces pour Excel-ler au travail

Et recevez gratuitement l'ebook 100 trucs et astuces pour Excel-ler au travail (5€ sur Amazon)

Votre adresse mail ne sera pas communiquée et vous pourrez vous désabonner à tout moment.

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Passez à la semaine de 5 jours

  1. Roland ABERLIN dit :

    MERCI !!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.