Un graphique sparkline en barres, c’est possible ?

Dans notre premier article consacré à la data visualization, nous avions vu que les diagrammes en barres étaient parmi les plus efficaces pour nos présentations.

Par la suite, nous avons découvert les graphiques sparklines dont le format est lui aussi très efficace. Malheureusement, Excel ne propose pas de graphiques en barres dans ses sparklines et c’est bien dommage !
Nous pouvons recréer ce type de graphique grâce à quelques astuces que je vous propose de voir tout de suite.


 

Mise en forme conditionnelle

Depuis la version 2007, Excel propose de nombreuses options élaborées comme les jeux d’icônes (feux tricolores, flèches…) ou les nuances de couleurs. Celles qui nous intéressent aujourd’hui sont les barres de données.

Excel remplit la cellule d’une barre dont la longueur dépend de la valeur, comme dans un graphique en somme. Ci-dessous un aperçu de ce que cela donne. Les régions ont été classées par ordre décroissant de CA pour une meilleure lisibilité, comme nous l’avons vu dans l’article sur la data visualization.

Sparkline barres donnees Excel
 

Alors comment insérer ces barres de données ?

Procédons par étape, nous partons du principe que le tableau de données est déjà construit. Nous allons insérer les barres dans la dernière colonne.

Tableau preparation sparkline barres

La barre de données s’insère dans la cellule qui comporte la valeur. Dans notre cas, les cellules où nous voulons rajouter les barres sont vides. Commençons par reporter les valeurs avec une simple formule dans la dernière colonne.

Recopie formules pour barres donnees

Nous pouvons désormais ajouter la mise en forme. Sélectionnons la plage de cellules puis dans le menu Accueil du ruban, cliquons sur Mise en forme conditionnelle > Barres de données et enfin un des modèles prédéfinis.

Mise forme conditionnelle barres donnees

Ici, j’ai opté pour le premier remplissage uni. Vous le voyez, comme pour les sparklines, c’est simple et rapide !

Barres donnees format par defaut
 

Comment peaufiner le résultat ?

Le premier rendu est acceptable mais peut être amélioré.
Pour modifier les options d’affichage, passons le menu Mise en forme conditionnelle > Gérer les règles. Cliquons sur la règle voulue puis sur Modifier la règle...

Mise forme conditionnelle modifier regle

Dans cette nouvelle fenêtre, plusieurs options peuvent être changées :

Barres donnees modification regle

1 - Affichage de la barre uniquement

Cochons cette case pour masquer les valeurs et n’afficher que la barre. Comme elles chevauchent les barres et qu’elles figurent déjà dans la colonne juste à gauche, on peut s’en passer.

2 - Bornes minimum et maximum pour gérer l’échelle

Par défaut, Excel décide lui-même des valeurs et les adapte si les nombres changent. Nous pouvons choisir nous-mêmes nos bornes.

Barres donnees bornes minimum maximum

3 - Remplissage et bordure

Ici, nous choisissons si nous voulons une bordure autour de la barre et le type de remplissage, uni ou dégradé.
Les remplissages unis ont l’avantage d’être plus lisibles. Le dégradé se faisant à mesure que la valeur augmente, il est plus difficile de voir exactement où la barre se termine et donc d’interpréter les résultats.

4 - Valeur négative et axe

Enfin, nous pouvons choisir comment afficher les valeurs négatives (remplissage et bordure éventuellement différents des positives) et l’axe qui les sépare.

Barres donnees valeur negative axe

Ci-dessous un exemple de barres de données avec valeurs positives et négatives.

Barres donnees exemple positif negatif

Une fois qu'on a tout réglé, on pense à valider chacune des fenêtres !

 

En quoi c’est différent d’un vrai sparkline ?

Les sparklines d’origine représentent une série de données en une seule cellule. Ici, une seule valeur est représentée à chaque fois et la série est donc représentée par l’ensemble des valeurs.
Cette série est clairement identifiée par la zone d’application de la règle. Ainsi, Excel traite de manière commune toutes les cellules de la zone. L’échelle est donc bien commune à toutes ces valeurs, comme s’il s’agissait d’une unique série.
C'est même plutôt un bon point. Si chaque cellule avait sa propre échelle, les barres rempliraient toutes l'intégralité de leur cellule.

 

Fonction REPT

Avant l’introduction des barres de données, une autre méthode permettait de générer ce genre de graphique, elle vaut le coup d’être mentionnée.

Pour cela, nous utilisons la fonction REPT. Dans cette fonction, nous entrons une chaîne de caractères puis un nombre n et Excel nous renvoie un texte composé de n fois la chaîne de caractères. Par exemple :

Exemple utilisation fonction REPT Excel

Si à première vue, l’intérêt de la fonction semble limité, nous allons la combiner pour la rendre plus pertinente.

Comme vous le voyez ci-dessous, la lettre ‘g’ (en minuscule, c’est important) est représentée par un carré plein dans la police Webdings.

Caractere g webdings

En accolant côte à côte, plusieurs de ces carrés, on peut construire une barre de données. Et pour ne pas le faire à la main sur chaque ligne, on utilise la fonction REPT avec la valeur que l’on veut tracer et on change ensuite la police de la cellule en Webdings.
Le résultat est très proche de celui des barres de données.

Sparkline barres fonction REPT

En réalité, ce résultat est moins précis. Pour afficher l’intégralité de la barre, il faut réduire la valeur. Ici, elle est divisée par 50. Ainsi, les barres des régions Ouest et Nord se retrouvent avec la même longueur, 20 carrés sont affichés.

Formule REPT sparkline barres

Cette seconde méthode est plus approximative et me paraît un peu plus complexe mais je voulais quand même la détailler.

 

Que pensez-vous de la première solution ? Ok, elle n’a de sens que si on présente plusieurs cellules que l’on peut comparer entre elles. Difficile donc de les intégrer au sein d’un texte comme un sparkline classique.
En revanche, dans un tableau, le rendu est très visuel, plus lisible qu’un sparkline parce qu’étendu sur plusieurs cellules.
Dites-nous en commentaires si vous les utilisez également !

Pour en savoir plus sur les mises en forme conditionnelles, consultez cet article plus détaillé pour connaître les autres règles.

 

Abonnez-vous à la newsletter

Illustration couverture ebook 100 trucs et astuces pour Excel-ler au travail

Et recevez gratuitement l'ebook 100 trucs et astuces pour Excel-ler au travail (5€ sur Amazon)

Votre adresse mail ne sera pas communiquée et vous pourrez vous désabonner à tout moment.

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.